S'il vous est impossible de visionner le contenu de ce courriel, veuillez cliquer ici.




Berges en bref - Édition express no 5 - 28 juin 2017

Gestion du lac Saint-Jean 
Nous sommes ouverts à trois scénarios

Nous dévoilons aujourd’hui les principaux éléments de l’étude d’impact sur l'environnement concernant le Programme de stabilisation des berges du lac St-Jean (PSBLSJ).

Le mode gestion du lac Saint-Jean est au coeur des préoccupations du milieu et occupe une part importante de l'étude d'impact. Six scénarios de gestion ont été analysés à l'aide d’une matrice d’évaluation qui prend en compte les aspects techniques, environnementaux, sociaux et économiques. Trois scénarios de gestion se démarquent et sont envisageables pour le prochain décret.

  • Un scénario favorise les volets social et technique
  • Un scénario favorise les volets environnemental et économique
  • Un scénario représente un compromis entre ces  volets, si on considère que les trois pôles du développement durable sont égaux

D'un point de vue technique et économique, les trois scénarios peuvent être rendus comparables. Ce n'est pas le cas pour les volets social et environnemental. Nous estimons qu'il ne nous appartient pas de déterminer si un volet du développement durable est plus important que les autres. Il s'agit d'un choix de société. Nous sommes donc ouverts à l'un ou l'autre de ces trois scénarios.

Un programme bonifié et un mécanisme de participation du milieu élargi
Pour ce qui est de la programmation de travaux, nous demandons des ajouts aux secteurs de plage suivis par le programme. Nous proposons également de remplacer le Comité de suivi formé par les MRC en 1995 par un comité élargi, représentatif de l'ensemble des groupes d'usagers du lac Saint-Jean.

N'hésitez pas à me faire part de vos questions et commentaires à jean.berges@riotinto.com

Jean Pedneault, directeur du Programme de stabilisation des berges du lac Saint-Jean

                                                                                                                                             

  Trois scénarios de gestion se démarquent

Scénario F2
Un scénario qui favorise les volets économique et environnemental. 

Un maximum de 17.5 pi pendant 10 jours, pour gorger d'eau les milieux humides, suivi d'un retour graduel à 16 pi pour le 24 juin. Ce scénario est inspiré des discussions avec le milieu. Il arrive également au 2e rang pour le volet social. 

Scénario B
Un scénario qui favorise les volets social et  technique

Ce scénario est issu des demandes exprimées lors des consultations citoyennes.

Scénario A
Un scénario qui représente un compromis. 

C'est le mode de gestion depuis 1991. Il constitue un compromis, si on considère que les pôles du développement durable sont égaux.

Position du promoteur
Le processus légal de consultations publiques en vigueur au Québec (BAPE) requiert que le promoteur recommande une seule option dans son étude d'impact. Rio Tinto a opté pour le scénario qui représente à notre avis le meilleur compromis (scénario A), si on considère les trois aspects du développement durable (social, environnemental et économique) comme égaux.

Cependant, nous sommes ouverts au trois scénarios pour le prochain décret.  Ce n'est pas à nous de déterminer si un volet du développement durable est plus important.

Les consultations publiques à venir seront la tribune pour que le milieu puisse s’exprimer sur ces enjeux. Nous sommes prêts à prendre à l'un ou l'autre de ces trois scénarios, selon ce qui émanera de ces consultations (BAPE).

Pour plus de détails sur les scénarios de gestion analysés: consultationberges.com

                                                                                                                                    

     Travaux de stabilisation

Bien que les besoins en travaux de stabilisation seront moins grands que par le passé, nous proposons de maintenir l’ensemble des techniques d'intervention utilisées depuis 30 ans. Les critères d'intervention pour les rechargements de plages demeurent également les mêmes. 

Actuel         

Secteurs de plage
45 km de plage suivis par le Programme

Épis, brise-lames, rechargement (sable ou gravillons), protections enfouies.

 

Secteurs sans plage
Perrés, empierrements

 

Bonifications proposées          

Secteurs de plage
50 km de plage suivis.

Évaluation de l’utilisation de nouvelles sources  d’approvisionnement en matériaux pour la protection des plages. Des analyses complémentaires sont en cours.

Secteurs sans plage
 Intégrer les îlots de pierres déversées
 

 

Pour plus de détails sur les travaux:  consultationberges.com

                                                                                                                                         

   Un mécanisme de participation du milieu élargi

De nombreux changements sont proposés pour le suivi et la participation du milieu, la plupart issus des discussions avec les intervenants du milieu membres du comité technique qui nous a accompagné lors de la rédaction de  l'étude d’impact. Ces changements visent à améliorer l’information et la consultation des riverains touchés par les travaux sans compromettre l'efficacité du calendrier annuel de travaux. Ainsi, il sera possible de continuer de réaliser les travaux dans l’année qui suit l’apparition d’un problème d'érosion, dans la majorité des cas.

Un comité de suivi qui rejoint tous les usagers

La mise en place d'un comité de suivi représentatif de tous les usagers (riverains, élus, plaisanciers, organismes concernées...) est une des pistes de bonification qui nous semble essentielle, à la lumière de nos échanges avec le milieu. Le mandat de ce comité serait axé sur le suivi des engagements de Rio Tinto par rapport au décret encadrant le Programme de stabilisation des berges. Le mandat couvre donc les éléments suivants:

  • Le processus de réalisation des travaux
  • Le mode de gestion du lac Saint-Jean
  • Le mécanisme de suivi et de participation du milieu

Autres bonifications proposées

  • Consultation sur la programmtion préliminaire des travaux dès le mois de juin
  • Mise en ligne de la programmation préliminaire des travaux
  • Mise en ligne de la carte des bornes inamovibles et des largeurs de plage arpentées annuellement

 

   Audiences publiques

La diffusion de l’étude d’impact sera effectuée par le MDDELCC, lorsqu'il la jugera recevable. S’amorcera alors une série de séances d’information sur le Programme de stabilisation des berges 2017-2026.

Tel qu’annoncé précédemment, Rio Tinto demandera la tenue d’audiences publiques. Ce sera la tribune pour discuter de tous les enjeux liés au prochain décret. Nous invitons les gens à y participer et à se faire entendre.

                                                                                                                                                

 

Berges en bref –  Édition express a pour objectif de mieux vous informer sur le Programme de stabilisation des berges du lac Saint-Jean, les travaux et la gestion des propriétés. Elle sera publiée au besoin, en fonction du calendrier et du déroulement des travaux.



www.energie.riotinto.com

consultationberges.com

 

Rio Tinto Aluminium, Programme de stabilisation des berges du lac Saint-Jean
100, St-Joseph, bur. 104, Alma (Québec) Canada G8B 7A6 | Tél. : 418 668-0151 / Téléc. : 418 668-2295

© 2014 Rio Tinto, Énergie Électrique - Tous droits réservés

Annuler votre abonnement